Samedi 24 Octobre 2020
Accueil Pays de Retz


Actualités
Agenda
Infos
Mairie

Découverte
Présentation
Patrimoine
Curiosités
Marchés

Vie locale
Agri-Agro
Associations
Art et Culture
Collectivités
Commerces
Habitat
Industries
Santé
Services
Tourisme et Loisirs

Pratique
Annuaire mail communal
Forum communal
      (26/04/2009 - 17:11)


Agenda
Annuaire de sites
Annuaire mail
Cinéma
Dernières infos
Forum (23/05/2020 - 12:40)
Newsletter
Petites annonces
Sondages
Quiz
Professionnels partenaires
Professionnels - publicité



Un ou plusieurs mots

Accès rapide

Mercredi 10 Mars 2004

Le château de Gilles de Rais
Le long du sentier, vous pouvez observer le mur, sans doute des traces des anciens remparts. Des crochets de fer rappellent les foires aux bestiaux des années 50.

Au pied de la tour carrée se trouve le pont-levis cavalier individuel. Le pont-levis principal se trouvait du côté de l’allée des marronniers.

Agrandir
Agrandir

La tour ronde renfermait la cheminée dans laquelle Gilles faisait brûler les corps des enfants.
La fenêtre de style gothique donnait sur la chapelle de Marie-Antoinette De Gondi au XVIè siècle. Cette chapelle conserve une voûte ornée de blasons et est désormais inaccessible.

Agrandir
Agrandir

L’intérieur du château ne se visite pas en raison des dangers émanant des possibles chutes de pierres mais également parce qu’il est situé sur un domaine privé.

Bâti au XIè siècle en remplacement de la motte féodale située dans le quartier dit de la paroisse Sainte Croix, il est la propriété de la famille Chabot jusqu’en 1406.

On aperçoit les traces des douves entourant le château. L’ensemble est de style gothique flamboyant.
Derrière ces tours se trouvent les restes d’un mur. En dessous, les caves du château servirent de champignonnières à la fin du XIXè siècle, puis d’écuries pour les chevaux allemands pendant la guerre.

Agrandir
La famille Montmorency Laval en hérite dont un de ses membres, Gilles de Rais, rendra le château tristement célèbre. Après René de la Suze, frère de Gilles, se sont successivement les Annebaut puis, les Gondi en 1565 qui habitent le lieu.
En 1588, Henri de Navarre, le futur Henri IV, assiège le château en vain. Il enterrera ses soldats au lieu dit le Bois des Huguenots, à Machecoul.
En 1782, le marquis de Brie-Serrant récompense la population de Machecoul venue éteindre un incendie et lègue les terres qui composent aujourd’hui la Rabine (camping).

Agrandir
Pendant la Révolution française, le château sert de prison et ses douves de sépulture aux prisonniers, qu’ils voient bleus ou blancs. C’est là également que se déroula l’épisode célèbre des Chapelets de Machecoul.
En 1833, il est vendu comme bien national. Il sert de carrière pour renforcer les chemins et les habitations de la région.

Source textes : Office de Tourisme de Machecoul
Retour



D. J., Frossay  Envoyer un message à 'M. Damien JARNEAU'

Le support est la partie administrative de ce site. Pour annoncer les événements de votre commune, vous devez ouvrir un compte.

Ouvrir un compte gratuit
Accès compte
A propos / Aide
Contacts
Professionnels


Agrandir
Fresnay-en-Retz. - Le Château de la Salle

Agrandir
Sainte-Pazanne. - L'église de Sainte Pazanne

Agrandir
Saint-Hilaire-de-Chaléons. - La Croix Rouge


4 connectés
Aujourd'hui 303 visiteurs