Lundi 26 Août 2019
Accueil Pays de Retz


Actualités
Agenda
Infos
Mairie

Découverte
Présentation
Patrimoine
Curiosités
Plages
Marchés

Vie locale
Agri-Agro
Associations
Art et Culture
Collectivités
Commerces
Habitat
Industries
Santé
Services
Tourisme et Loisirs

Pratique
Annuaire mail communal
Forum communal
      (11/01/2012 - 16:13)
Radios


Agenda
Annuaire de sites
Annuaire mail
Cinéma
Dernières infos
Forum (15/10/2018 - 15:25)
Newsletter
Petites annonces
Sondages
Quiz
Professionnels partenaires
Professionnels - publicité



Un ou plusieurs mots

Accès rapide

Mercredi 24 Mars 2004

Mindin, porte de l'Océan
Agrandir

Mindin servit de base aux pirates saxons et plus tard aux Normands dont les drakkars remontaient la Loire pour ravager les rives et piller Nantes. Le site vit passer aussi les lourdes nefs des croisés, accueillit dans sa rade les vaisseaux de haut-bord des rois de France puis les frégates de la République. En 1766, la Boudeuse, frégate commandée par Louis Antoine de Bougainville appareilla de Mindin pour un tour du monde achevé trois ans plus tard.

Agrandir

Le passage de la Loire se faisait à partir du XVIIè siècle sur des bateaux contre paiement d'un péage aux seigneurs de la Guerche, assorti d'une deuxième taxe payable aux bateliers. L'embarquement avait lieu sur la plage jusqu'à la construction de l'embarcadère en 1876. Le temps de traversée était très variable et elle pouvait parfois durer toute la nuit et l'on dénombrait de multiples naufrages.

Agrandir
Mindin est un haut lieu de l'histoire maritime. Sa rade et ses rives connurent des heures de gloire mais aussi de tragédie. César y rassembla sa flotte pour défaire les vaisseaux des Vénètes, peuple armoricain révolté contre l'autorité romaine.

Agrandir

Au XVIIè siècle, avec l'augmentation des tonnages et du trafic, les bancs de sable ne permettent plus l'accès des gros navires. Pour les alléger, ceux-ci étaient partiellement déchargés sur des gabarres à fond plat conduites par un pilote et deux matelots. Elles remontaient ensuite à la voile grâce à la marée vers Paimbœuf et Nantes. 110 gabarres attestent à cette époque de l'importance du trafic.

Agrandir

1877 vit l'instauration d'un service régulier de bateaux à vapeur entre Mindin et Saint Nazaire. Les barges à voile ont cependant continué d'assurer le passage des gros colis et des bestiaux jusqu'à l'entrée en fonction d'un bac en 1930. Le pont de Saint Nazaire, mis en service en 1975, mit fin définitivement au bac de Mindin.

Source : Ouest-France, Itinéraires Découvertes, 1997
Retour



F. M., Saint-Brévin-les-Pins  Envoyer un message à 'M. François MACCHI'

Le support est la partie administrative de ce site. Pour annoncer les événements de votre commune, vous devez ouvrir un compte.

Ouvrir un compte gratuit
Accès compte
A propos / Aide
Contacts
Professionnels


Agrandir
Préfailles. - Guerre de 1914

Agrandir
Saint-Viaud. - Le Calvaire de la Mairie

Agrandir
Corsept. - Le Manoir du Pasquiaud


2 connectés
Aujourd'hui 174 visiteurs