Samedi 24 Octobre 2020
Accueil Pays de Retz


Actualités
Agenda
Infos
Mairie

Découverte
Présentation
Patrimoine
Curiosités

Vie locale
Agri-Agro
Associations
Art et Culture
Collectivités
Commerces
Habitat
Industries
Santé
Services
Tourisme et Loisirs

Pratique
Annuaire mail communal
Forum communal
      (22/04/2010 - 09:30)


Agenda
Annuaire de sites
Annuaire mail
Cinéma
Dernières infos
Forum (23/05/2020 - 12:40)
Newsletter
Petites annonces
Sondages
Quiz
Professionnels partenaires
Professionnels - publicité



Un ou plusieurs mots

Accès rapide

Vendredi 14 Mai 2004

Le mémorial franco-américain de 1914-1918
Agrandir

Des installations rudimentaires accueillent le "Capitaine Caussin", l'un des plus gros dirigeables de l'époque (9000m³). Placé sous le commandement du lieutenant de Vaisseau Vaschalde, le secteur de mission du centre va jusqu'à 60 milles au large des côtes.

Agrandir

Le 1er Janvier 1918, la base de Saint Viaud passe sous commandement américain avec l'arrivée du Lieutenant Commander Maxfield. 90 hommes poursuivent la mission des aérostiers français. Rapidement les effectifs passent à 500 hommes et 4 dirigeables pour 250 sorties aériennes au total. La guerre finie, les bases d'aérostats deviennent inutiles, et celle-ci ferme le 4 Août 1919.
En 1917, alors que les sous-marins allemands ravagent les côtes bretonnes et vendéennes, l'armée imagine d'avoir recours aux dirigeables pour repérer sous-marins et mines flottantes. La Marine Française choisit le 5 Mars 1917, le site de Paimbœuf à la Ville en Bois en Saint Viaud pour installer une base aéronavale qui fonctionnera grâce à la production d'hydrogène de la Société des produits chimiques située à proximité.

Agrandir

Sous l'impulsion du Capitaine Leroy, le port d'attache devient plus fonctionnel avec la construction d'un hangar métallique.
Au moment de l'entrée en guerre des Etats-Unis, Saint Nazaire est choisi comme port de débarquement, et le 11 Novembre, le lieutenant FP Culbert arrive à Paimbœuf avec 3 officiers et 18 hommes de la US Navy. Il sera le premier officier américain à avoir son brevet de pilote.

Agrandir

Si vous souhaitez en savoir plus, une copie du fonds des archives de Vincennes et de celles des USA est consultable à la mairie de Saint-Viaud.

Sources : Commune de Saint Viaud - Fonds des archives militaires de Vincennes - Véronique Mathot
Retour



F. M., Saint-Brévin-les-Pins  Envoyer un message à 'M. François MACCHI'

Le support est la partie administrative de ce site. Pour annoncer les événements de votre commune, vous devez ouvrir un compte.

Ouvrir un compte gratuit
Accès compte
A propos / Aide
Contacts
Professionnels


Agrandir
Paimboeuf. - L'architecture de Paimbœuf

Agrandir
Corsept. - Le Château du Greix

Agrandir
Saint-Brévin-les-Pins. - Guerre de 1914


1 connecté
Aujourd'hui 293 visiteurs